Ont collaboré à ce numéro

 Amb. Fodé Seck
 Asepex
 Boubacar Boris Diop,
 Catherine Morand
 Dr Cheikh T. Gadio
 M. Ibrahima Faye
 Mamadou Kassé
 Opus One Genève
 Pr Albert Bourgi
 Pr Malick Ndiaye

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

 «Les Palestiniens ont besoin de leur propre État, ici et maintenant». Ce sont les propos forts du Président du Sénégal, Macky Sall marchant sur les pas fermes de ses prédécesseurs. A Genève, la voix du Président du Sénégal s'est fait entendre, hier, le 29 novembre, Journée mondiale de solidarité avec le peuple palestinien.Cette journée qui a coïncidé avec la demande officielle de Palestine à obtenir un statut d'Observateur auprès de l'ONU, a été marquée, par une réunion spéciale sur la question palestinienne à l'Office des Nations Unies, à Genève. Six Chefs d’État, ont fait parvenir un message au nombreux public réuni à la Salle 19 du Palais des Nations-Unies.  

 GENEVE- Le Sénégal préside, depuis sa création, le Comité des Nations-Unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien. A ce titre, l'Ambassadeur Fodé Seck, Représentant permanent du Sénégal à l'ONU, a co-présidé la réunion avec Mme Navy Pillay, Haut Commissaire aux Droits de l'Homme. Grâce à la vigilance de Fodé Seck, qui a donné lecture du message de Macky Sall, les délégués ont reçu de vive voix le message intégral du Président du Sénégal largement repris par le Service de Presse des Nations-Unies. 


Dans ce discours, le Président Sall souligne que chacun a encore à l'esprit la nouvelle tragédie qui vient de frapper Gaza et ses alentours. À maintes occasions, martèle le Président sénégalais :«nous avons appelé l'attention du Conseil de sécurité sur le danger dont est porteuse la situation dans les territoires, sans que la communauté internationale n'ait su trouver, à temps, les ressorts d'une nouvelle impulsion pour la relance de la paix». Le Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, a condamné avec fermeté les violentes attaques que l'armée israélienne a lancées contre Gaza qui endure déjà tant de souffrances et a également dénoncé, tout aussi fermement, les tirs aveugles de roquettes effectués depuis Gaza. «Jamais la paix n'a été aussi indispensable pour tous les peuples de la région. Et pourtant, jamais elle n'a semblé aussi inaccessible», rappelle Macky Sall. Ce dernier d'annoncer que les promesses de rendre justice à tous les peuples de la sous-région, y compris le peuple palestinien, s'étiolent année après année, à la grande détresse des cinq millions de réfugiés qui attendent toujours, dans l'exil, une solution à leur sort tragique. Les initiatives de paix s'évanouissent les unes après les autres.». Entre temps, fait-il remarquer, les implantations peuplées au départ de quelques dizaines de colons ont grossi jusqu'à atteindre plus d'un demi-million d'habitants, laissant de moins en moins d'espace pour l'État palestinien. «Les Palestiniens ont besoin de leur propre État, ici et maintenant», déclare le Président Sall.

Évoquant la question de l'admission de la Palestine à l'ONU, en discussion à New York, en qualité d'État observateur non membre, le Président sénégalais souligne dans son message que «si quelques États Membres peuvent être dubitatifs sur l'intérêt du changement de stratégie des Palestiniens concernant la modification de leur statut à l'ONU, personne ne peut, cependant, contester la légitimité de cette démarche».

Le droit des Palestiniens à l'autodétermination, à l'indépendance et à la souveraineté nationales, dans leur propre État, est indéniable, insiste le Président du Sénégal qui engage chacun à montrer sa solidarité en votant en faveur des quatre projets de résolution qu'il présentera à l'Assemblée générale à New York au titre de la «Question de Palestine».

Le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, n'était pas en reste, il a tenu à remercier tous les peuples qui soutiennent la Palestine par le canal de son Représentant à Genève.

Notons que la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien est célébrée à la date anniversaire de l'adoption du plan de partage de l'ONU de 1947. « Elle nous invite à faire une rétrospection des décennies passées et durant lesquelles presque tout a été vainement tenter pour instaurer une paix définitive.», souligne l'Ambassadeur Fodé Seck qui poursuit: «L'ONU a des obligations immuables à l'égard de la question de Palestine.»

El Hadji Gorgui Wade Ndoye