Ont collaboré à ce numéro

 Abdelrahman DHIRAR
 Al-Hadj Adam YOUSSEF
 Amb. Fodé SECK
 Amb. Henri LOPES
 ASHA
 Les Créatives Onex
 M. Esteban ISNARDI
 Mme Laurie Turin,
 Paleo Festival
 PR IBA DER THIAM
 Pr Pape Amadou DIOP
 Roland Le Blévennec,
 Service Presse ONU
 Ville d'Onex

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

PROFESSION: ASPIRATOR!

Publié le, 24 août 2012 par El Hadji Gorgui Wade Ndoye

 

 

Qui sont ces jeunes qui nettoient, gratuitement et avec le cœur, les toilettes des festivaliers du Paléo? Intellectuelles, belles et ravissantes, elles ont passé une semaine à ramasser des ordures, remettre des rouleaux de papiers, déboucher ou condamner des w.c. Un rituel auquel les Suissesses, Laurie Turin, Adeline Guye s'adonnent avec joie pour que leur «Woodstock» local se passe dans les meilleures conditions pour les 200 mille festivaliers du Paleo. Interview Croisée avec ces membres du secteur «Nettoyage concerts» qui font partie de la grande armée-famille de 4.000 bénévoles du plus grand rendez-vous musical d'été en Europe.   

 

Depuis combien de temps êtes vous bénévole au Paléo?

Adeline Guye: «Cette année était mon 6ème Paléo festival en tant que bénévole.».

Laurie Turin: «J'ai commencé à être bénévole en 2009. J'ai pu y entrer facilement grâce à mes deux amies Adeline et Lucille, qui y étaient quelques années avant moi.». De quoi vous êtes-vous occupée?

AG: «Depuis le début je suis dans le secteur "nettoyages concerts", je travaille donc de 17h30 à 2h30 environ quand les concerts ont lieu. Notre boulot d'"Aspirator toilettes" est de vérifier durant la soirée qu'il y ait du papier dans les toilettes et que celles-ci soient propres au sol.»

LT: «Je suis Aspirator, pendant les nettoyages concerts. Mon travail consiste précisément à maintenir les toilettes dans un état utilisable. Je remets principalement des rouleaux de papier toilette, et je ramasse aussi les déchets par terre... Je change les poubelles si besoin, et dans des situations moins drôles, je débouche des toilettes ou les condamne en cas de solution impossible. Nous travaillons pendant les concerts, entre 18h et 2h du matin. Nous faisons entre 4 et 6 passages par soir. Nous sommes par équipe de 2 ou 3, et nous nous occupons d'un seul secteur toilettes. Nos passages sont donc rapides, même si parfois pénibles.»

 
Que représente le Paléo pour vous?

AG: «Si je suis bénévole c'était avant tout pour pouvoir profiter des concerts. Le Paléo c'est en partie cela: la possibilité de voir de multiples artistes aux différents styles sur une même soirée. Cela crée aussi une mixité au niveau des spectateurs qui est surprenante et géniale! Je trouve en plus que le Paléo a une ambiance particulière que je n'ai jamais retrouvé dans d'autres festivals. Une ambiance bon-enfant, au fil des jours on fait des rencontres vraiment sympathiques! En résumé le paléo est synonyme de découvertes: musicales, humaines, gustatives, etc.»

LT: « Je vais au Paléo presque chaque année depuis que je suis gamine, ce sont mes parents qui me l'ont fait découvrir. Paléo représente énormément pour moi. Je suis passionnée de musique, et de concerts. J'aime son esprit rassembleur, festif. J'aime ses racines hippies, à la Woodstock. Mais j'aime aussi la forte envie de Paléo de rassembler des gens de tous les milieux. Paléo a pris encore plus d'importance pour moi depuis 4 ans que j'y suis collaboratrice. On vit le festival très différemment. C'est difficile à décrire, hors du temps, hors des problèmes de la vie, on partage des moments forts d'amitié et de partage.»

Qui êtes vous dans la vie publique ?

AD: «J'ai 25 ans, je suis en couple, éducatrice spécialisée dans une institution vaudoise pour personnes en situation de handicap mental.»

LT: « Une jeune femme de 26 ans, très fraîchement sortie des études. Je suis enseignante spécialisée. Je suis donc une enseignante pour les enfants à besoins particuliers (tels handicaps, retards d'apprentissages, problèmes sociaux...»

Y a -t- il une différence entre ce travail de volontaire et votre métier, des similitudes ?

AD: «Je pense qu'il y a des similitudes: - l'envie d'être en contact avec les autres- avoir les mains dans la merde (à prendre avec humour!). En effet, dans mon boulot certaines personnes sont incontinentes alors j'ai souvent les mains dans les selles, idem à Paléo quand il faut déboucher un WC. - Contribuer au confort de l'autre (à moindre échelle au Paléo, certes...»

LT: «Disons que premièrement j'ai toujours fait du bénévolat, et comme j'ai la chance d'avoir de nombreuses semaines de vacances dans l'année grâce au métier que j'exerce, il est donc normal pour moi d'offrir du temps dans diverses causes. Pour ajouter un peu d'humour, je dirais que quand on travaille avec des enfants, et plus particulièrement des enfants handicapés, "pipi et caca" n'ont pas trop de secret pour nous... Nous sommes confrontés régulièrement à ce genre de situations, et donc je ne suis pas spécialement arrêtée de fourrer mon nez dans les toilettes du festival. Plus largement à ma fonction de bénévole, Paléo est un événement extrêmement social, où tous les styles se mélangent, il n'y a pas de jugement, on est tous à la même, réunis pour la même cause, peu importe ton habillement, tu te fais des potes tous les jours.»

Propos recueillis par El Hadji Gorgui Wade Ndoye