Ont collaboré à ce numéro

 Amb. BETTY KING
 Amb. Laura Lasserre
 Amb. Ridha Bouabid
 Château rouge
 Festival Grenoble
 FIFOG
 Jacques Weber
 M. Boubacar B. Diop
 M. Doudou DIENE
 M. Jean Fr. FIORINA
 Mme Hilary R Clinton
 Opus One
 Oumar El Foutiyou Ba
 Oupa Diossine Loppy
 Pdt Ahmed Ben Bella
 Pdt. Abdou DIOUF
 Pierrette Herzberger
 US Mission Geneva
 Usine à Gaz

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Doudou Diène, expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire a présenté, hier, matin, son rapport au Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies avant de recevoir la presse internationale pour parler de ce rapport relatif à la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire, des visites effectuées sur place et son mandat d’expert indépendant et les activités futures.

GENEVE – Doudou Diène parlant de la situation en Côte d'Ivoire considère que « la crise est singulière avec une profondeur historique.» Les droits de l'Homme, a -t-il rappelé, hier, ne peuvent pas être imposés de l'extérieur à un peuple. Les droits de l'Homme doivent ainsi être articulés avec les valeurs traditionnelles. L'expert onusien d'origine d'expliquer que «Si on en est arrivé là en Côte d'Ivoire, c'est parce que peut être, les valeurs d'humanité ont été ignorées telles que l'acceptation de l'altérité et le vivre ensemble.». La Côte d'Ivoire est un pays région de par sa position géographique, l'importance de son économie, son peuplement et sa diversité, a martelé Doudou Diène.


 
Les défis auxquels la Côte d'Ivoire est confrontée ont pour noms, selon Doudou Diène, une sécurité instable avec la circulation des armes, l'impunité d'où la nécessité d'avoir une justice impartiale, la désarticulation entre la question de la terre et l'ethnie, la dynamique démocratique avec l'instauration du pluralisme c'est à dire l'acceptation de la diversité des partis politiques. Pour M. Diène, le pluralisme est une valeur centrale de la reconstruction en Côte d'Ivoire. Il salue le rétablissement de l'Assemblée Nationale qui est un signe du dynamisme démocratique. L'expert des Nations Unies croit que la Côte d'Ivoire est confrontée à la question de la terre et de l'ethnie qui constitue une bombe à retardement. De même, Doudou Diène a expliqué que la rivalité politique, l'impunité: tueries et massacres commis par les mêmes personnes depuis dix ans. Pour celà il soutient que la paix ne doit pas être négociée au rabais car sans la justice il n'y aura pas de vraie réconciliation. C'est ce qui fait qu'il ne veut pas d'un arrangement politique pour racheter la paix mais d'une justice bien rendue et qui situe de part et d'autres les responsabilités. «La justice est une voie nécessaire pour la réconciliation.» a martelé le Sénégalais ancien fonctionnaire de l'Unesco.

 
Visite à Gbagbo et à Simone Ehivet

 
Lors de son séjour ivoirien dans le cadre de sa mission onusienne, Doudou Diène a rencontré d'anciennes personnalités et des détenus politiques dont notamment Laurent Gbabgo et son épouse mais également des ministres et militaires du régime ivoirien déchu. Il est allé les voir dans leur lieu de détention pour expliquer l'objet de son mandat jugé «très important» par les détenus, voir si leurs doroits humains étaeint respectés et étudier es dispositions à prendre pour améliorer leurs conditions de détention. Laurent Gbagbo et Simone ont été très critiques contre l'ONU sur la question de la certification des résultats de la présidnetielle et on citait un certain nombre de pays dans ce qui leur est arrivé.» a révélé Doudou Diène. Le souhait exprimé par les prisonniers est d'obtenir une justice impartiale. Monsieur Diène dit avoir demandé l'inculpation ou la libération des médecins du couple Gbagbo dont le seul tort était de servir l'Etat. Finalement les médecins sont libérés.

 
Il a rendu visite au couple le 24 novembre 2011, le 26, sans en avertir les Nations Unies, la Cour Pénale Internationale est venue cueillir Laurent Gbagbo pour l'emmener à la Haye. Doudou Diène a écrit et attend la réponse du Procureur de la CPI pour rendre visite à l'ex Président ivoirien.
 
El Hadji Gorgui Wade NDOYE