Ont collaboré à ce numéro

 Amb. BETTY KING
 Amb. Laura Lasserre
 Amb. Ridha Bouabid
 Château rouge
 Festival Grenoble
 FIFOG
 Jacques Weber
 M. Boubacar B. Diop
 M. Doudou DIENE
 M. Jean Fr. FIORINA
 Mme Hilary R Clinton
 Opus One
 Oumar El Foutiyou Ba
 Oupa Diossine Loppy
 Pdt Ahmed Ben Bella
 Pdt. Abdou DIOUF
 Pierrette Herzberger
 US Mission Geneva
 Usine à Gaz

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

La Mission des États-Unis, à Genève, a dignement fêté, le 1er mars 2012, les Afro-américains lors d'une belle soirée de Gala à la représentation diplomatique animée avec classe et foi par la Diva noire américaine Jo Ann Pickens accompagnée de son pianiste allemand Jan Stumke. Un moment de fierté d'introspection et d'unité dans la diversité, la richesse même des États Unis comme le rappellera Esther Brimmer. Les Afro-américains représentent environ 14 % de la population, ce qui fait d'eux le deuxième groupe minoritaire du pays, derrière les Hispaniques.

GENEVE- Mme Betty King a tenu, cette année, à honorer la mémoire des Noirs américains qui au nom de tant de souffrances, d'abnégation et de travail ont non seulement acquis leurs droits de citoyens américains mais ils ont à travers la maîtrise des sciences et de la technologie façonné le visage de notre monde moderne. L’Amérique a reconnu depuis très longtemps la valeur de ses enfants et filles originaires du Continent africain qui ont donné naissance à un Martin Luther King ou à Rosa Park dont le courage et la vision ont permis, sans nul doute, de mettre à la station présidentielle de la première puissance du monde le jeune Barack Hussein Obama qui symbolise l'unité dans la diversité du peuple américain.

 
En présentant l'artiste, l'ambassadrice Betty King a insisté sur l'importance de fêter les afro-américains en rappelant d'ailleurs que cette année 2012 leur est dédiée par le Président Obama. En réalité, chaque année en février, le Mois de l'histoire afro-américaine met en évidence les luttes et les triomphes de millions d'Américains face à de terribles obstacles - à savoir l'esclavage, les préjugés et la pauvreté -, et leurs contributions à la vie culturelle et politique des États-Unis, annonce une source officielle américaine.
 
De nombreuses personnalités parmi lesquelles Esther Brimmer, Secrétaire d’état adjointe pour les organisations internationales du Département d’État des États-Unis d’Amérique ( représentant son pays au débat de haut niveau à la 19ème session des droits de l'Homme), et des figures de la Genève internationale dont Patricia Francis, Directrice exécutive du Centre du Commerce International (CCI), le directeur de la Bibliothèque de l'ONU, Corinne Momal Vanian, directrice de l'information des Nations Unies, ont chanté, en chœur et dans l'unisson pour célébrer l'unité de l'Humanité.
 
Rappelons que c'est, en 1926, que Carter Woodson, un historien renommé, a institué la Semaine de l'histoire des Noirs. Il avait choisi la deuxième semaine de février afin que cette semaine coïncide avec les anniversaires d'Abraham Lincoln et de Frederick Douglass. Le président Gerald Ford a décidé d'étendre cette semaine à un mois en 1976, année du bicentenaire du pays. À cette occasion, il a exhorté les Américains à « saisir l'occasion de rendre hommage aux réalisations des Américains de race noire dans tous les domaines, qui sont trop souvent ignorées », écrit Louise Ferner.
 
El Hadji Gorgui Wade NDOYE