Ont collaboré à ce numéro

 Alassane DIOP
 Alpha Blondy, EPFL
 Aoua Bocar LY-TALL
 As. Suisse Banquiers
 Boubacar BA
 Bureau Info ONUG
 Catherine F-Bokonga
 El Hadji Gorgui Wade
 Emile Guirieoulou
 M. Mamadou BA
 Mamadou Sall
 Maryline Perrier
 Moustapha K. Gueye
 Muriel Berset Kohen
 Nguessan Yao Antoine
 Serge Bilé
 UNICEF, BIT
 Youssou Ndour

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Le mercredi 26 mai 2010 un séminaire sur les changements climatiques, la sécurité alimentaire et le développement équitable, sous l’angle des stratégies de développement des pays membres régionaux (PMR) du Groupe de la Banque Africaine de développement a été animé par le vice-président Nkosana Moyo.

Les changements climatiques et leurs impacts sur le développement économique et social de l’Afrique sont au centre des séminaires de haut niveau au cours des Assemblées annuelles de la Banque Africaine de développement organisés à Abidjan. Après les crises alimentaire, énergétique et financière, le continent africain doit trouver des moyens novateurs pour relever les défis posés par les changements climatiques, a déclaré M. Moyo avant d’expliquer que le Groupe de la Banque Africaine de Développement est engagé dans les efforts visant à aider les pays africains à atténuer les impacts des changements climatiques, par ses opérations et en jouant un rôle catalyseur dans la mobilisation des ressources et des mécanismes de financement. «Le changement climatique est l'un des plus grands défis auxquels notre continent est confronté. Une action collective s’impose, car aucune institution ou entité ne peut toute seule relever ces défis.» a –t-il dit. Paul Antoine Bohoun Bouabré, ministre ivoirien du Plan et du développement, et président en exercice du Conseil des gouverneurs de la BAD a salué le rôle de leadership que joue sans relâche la BAD et ses efforts dans la lutte contre les effets de changements climatiques. Il a souligné qu’en Côte d’Ivoire, les 16 millions de kilomètres carrés de forêt ont été réduits à peine à 2 millions de kilomètres carrés par les effets des changements climatiques. C’est pourquoi selon lui, « l'Afrique a besoin d'accélérer ses efforts d'adaptation aux changements climatiques » Aussi, a-t-il ajouté que « l'impact du changement climatique affecte tous les pays et tous les secteurs de l'activité humaine». Il s’agit de trouver les voies et moyens de lutter contre ses effets négatifs sur le continent.
Nguessan Yao Antoine