Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

CHEFS D’ETAT AFRICAINS : MOURIR AU PARADIS !

Publié le, 22 juin 2009 par

Comme si l’Occident était le paradis, beaucoup de nos Chefs d’Etat meurent dans des cliniques et autres hôpitaux aux Etats-Unis ou en Europe. Ils rendent l'âme dans des hôpitaux réservés aux citoyens de ces pays qui les croisent comme de simples patients malgré tout le dispositif sécuritaire qui les entoure. Triste Afrique ! Nos secrets d’Etat sont sur la place publique en Occident ! Je comprends la colère exprimée dans un communiqué de presse par mes collègues de la Lijaf (ligue des journalistes africains) basée en France qui s’est insurgée contre l’annonce prématurée de la mort de Bongo par des médias hexagonaux.

Comme si l’Occident était le paradis, beaucoup de nos Chefs d’Etat meurent dans des cliniques et autres hôpitaux aux Etats-Unis ou en Europe. Ils rendent l'âme dans des hôpitaux réservés aux citoyens de ces pays qui les croisent comme de simples patients malgré tout le dispositif sécuritaire qui les entoure. Triste Afrique ! Nos secrets d’Etat sont sur la place publique en Occident ! Je comprends la colère exprimée dans un communiqué de presse par mes collègues de la Lijaf (ligue des journalistes africains) basée en France qui s’est insurgée contre l’annonce prématurée de la mort de Bongo par des médias hexagonaux. Mais en vérité, les gouvernements Africains ne communiquent pas. Ils ont le complexe de la presse occidentale malgré la misère qu’elle leur fait subir. Ils dépensent des milliards pour leur image en s’octroyant les services de bureaux de communication basés dans ces pays où des mandats d’arrêt les attendent ou autres plaintes. Sinon, ce sont des pages de journaux achetées où ils racontent beaucoup d’histoires que personne ne lit. Mais c’est bon pour leur égo ! Ils ont leur photo dans un journal de Blanc ! Le Bling Bling est bien assuré. Triste Afrique ! On se dit souvent si nous avons fait les mêmes écoles que la plupart de ces gens qui dirigent nos pays ? Sont-ils vraiment des Africains ? Pensent-ils vraiment que l’Afrique a un avenir ? Pourquoi méprisent-ils autant leurs populations? Triste Afrique ! Il aurait suffi d’un peu de cet argent volé et caché aux Etats-Unis, dans des pays arabes, à Londres, en Suisse pour construire des hôpitaux dignes de ce nom avec tout le plateau technique nécessaire. Ils seraient morts chez nous dans la Dignité. Mais beaucoup parmi eux, pensent qu’ils sont immortels. A l’Occident leur dernier souffle, à l’Afrique leur dépouille !

El Hadji Gorgui Wade NDOYE