Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Au Bonheur des Mômes

Publié le, 15 septembre 2008 par

Le Grand Bornand , petite station des Aravis dans les Alpes du Nord françaises, accueillait fin août la 17ème édition du festival « Au Bonheur des Mômes ». Pendant une semaine, la station est toute entière dédiée aux enfants.

Pas moins de 90 compagnies ont assuré quelque 300 représentations tout public, lequel n’a pas boudé son plaisir tout au long de la semaine, grâce aussi au soleil qui était présent tous les jours. Comment faire son choix -parce qu’en une semaine, on ne pourra pas tout voir- parmi des spectacles aussi divers que Le Ballet du Montreur où plus de 2 000 spectateurs sont devenus pour 40 minutes des apprentis-marionnettistes ; Blanche-Neige, version complètement déjantée servie par une conteuse-clown (Cie Mine de rien) avec l’aide du public ;

ou encore le burlesque du « Petit Monsieur » aux prises avec cet objet terriblement sournois qu’est une tente de camping, sans oublier les ados de l’Association Oval, en stage de cirque dans la région, qui ont réussi à monter en 3 semaines cinq spectacles différents de fort bonne qualité !

Aurélien, bientôt 4 ans, participait pour la première fois à ce festival et il n’est pas prêt d’oublier tout ce qu’il a vu et fait :

  1. les festijeux avec entre autres un tournoi de chevalerie, le cochon tire-bouchon, le chantier où, équipé des fameux casque et gilet jaunes, on peut s’initier au maniement d’une grue ou d’une pelleteuse miniatures ;
  2. le jardin musical où sonnent et tintinnabulent des jeux musicaux géants ;
  3. le Pré aux vaches pour apprendre comment on trait une vache ou comment est fabriqué le célèbre reblochon ;
  4. le jardin d’eau d’où l’on ressort bien mouillé mais quel plaisir d’avoir fait couler l’eau à travers ces passoires, bouteilles, roues, qui font même de la musique !
  5. sans oublier le manège magique, l’atelier maquillage, la tente à lire pour se reposer un peu, etc. etc.

- « Aurélien, parmi tout ce que tu as vu et fait durant cette semaine, qu’est-ce que tu as  préféré ? »

- « C’est la fusée ! » dit-il de ses grands yeux bleus émerveillés, « celle du manège, avec les flammes en-dessous et elle montait par-dessus le chapiteau et on voyait les montagnes, et tous les jeux ! »

- « Reviendras-tu l’année prochaine ? »

- « Oh oui ! avec ma mamie Joce et mon frère Gregory. »