Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

LA TUNISIE DANS LE MONDE.

Publié le, 13 novembre 2007 par

"La communauté internationale a adopté de nombreuses initiatives tunisiennes, telles que la proposition que nous avions faite, en 2002, pour la création d'un Fonds mondial de solidarité et de lutte contre la pauvreté, ainsi que notre proposition, en 2003, appelant à faire du sport un moyen de promotion de l'éducation, de la santé, du développement et de la paix dans le monde, et le soutien apporté à notre pays en vue de l'organisation du sommet mondial sur la société de l'information, que la Tunisie a accueilli en 2005". La Tunisie comme le rappelle son président a joué un rôle actif dans la mise en place des conditions de la sécurité, de la stabilité et de la coopération dans notre environnement régional arabe, africain et méditerranéen, à travers l'organisation de nombreux sommets et conférences réussis tels que le sommet africain, en 1994, le sommet ''5+5'', en 2003, et le Sommet arabe de 2004 qui a constitué une étape marquante du processus de promotion et de modernisation dans la région arabe.

Concernant les défis auxquels le monde est confronté et, en particulier, la rupture de l'équilibre écologique, la Tunisie a accueilli, au cours du mois de novembre, la conférence internationale sur ''La solidarité internationale pour la protection de l'Afrique et du Bassin méditerranéen contre les incidences des variations climatiques''. Le pays veut aussi contribuer au règlement des problèmes internationaux les plus complexes, tels que le problème du terrorisme. Dans ce carde la Tunisie avait été parmi les premiers états à mettre en garde contre les dangers du terrorisme et à appeler à une conférence internationale, sous les auspices des Nations Unies, pour identifier les causes et les facteurs alimentant ce phénomène et mettre en place un Code de conduite international pour la lutte contre le terrorisme, engageant toutes les parties.

Le problème palestinien, constitue la cause première du pays au niveau international. La Tunisie, a œuvré continuellement à la défendre dans les diverses instances régionales et internationales, et a contribué à appuyer tous les efforts tendant à permettre au peuple palestinien de recouvrer ses droits légitimes et de créer son Etat indépendant, et à favoriser l'instauration d'une paix juste, globale et durable dans la région du Moyen-Orient. A ce titre, Ben Ali espère que la conférence internationale pour la paix, qui sera tiendra prochainement, réussira à aborder tous les problèmes essentiels et à parvenir à des résultats concrets de nature à ouvrir la voie à un règlement permettant de renforcer les fondements de la sécurité et de la stabilité au profit de tous les peuples de la région.

Concernant l’Irak, Ben Ali souhaite une coordination des efforts régionaux et internationaux, en vue de mettre fin à la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire en Irak et pour aider le peuple irakien à réaliser le consensus national afin de se consacrer à la reconstruction de son pays, dans le cadre de l'unité et de la stabilité. Le même souhait est formulé pour un le Liban, un autre pays frère. Le président tunisien sur l'Union du Maghreb Arabe qui est pour lui un choix stratégique incontournable, homologues, à édifier ses structures et à mettre en place ses institutions, conformément aux aspirations de ses peuples. Au niveau de l'Afrique, il se dit attaché à développer les bases de la coopération avec les différents pays africains et à contribuer de manière active au parachèvement de la mise en place des institutions de l'Union Africaine et à la dynamisation de leur rôle dans l'instauration des conditions de la sécurité, de la stabilité et du développement sur notre continent.