Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Genève- ONU- 22 octobre 2007 - Des «sottises» et des «inepties», « il y a des imbéciles partout». Des mots rares dans le jargon diplomatique et cotonneux onusien, prononcés avec force ont accueilli vendredi les propos inqualifiables et outrageants de l’Américain James Watson, prix Nobel de médecine (1962) qui affirmait au «Sunday Times» que «les Noirs sont moins intelligents que les Blancs». Marie Heuzé, directrice de l’information et de la communication des Nations – Unies à Genève a pendant le briefing officiel avec les journalistes internationaux accrédités à l’ONU mesurait tout le danger des propos racistes qui sonnent comme «une arme de destruction massive» contre les Noirs. Surtout quand de telles inepties sont lancées par l’un des scientifiques les plus réputés.

L’ONU constate qu’«au nom de la liberté d’expression beaucoup d’inepties et de sottises sont dites». Très indignée, la porte paroles de l’ONU, va plus loin «cela prouve que les prix Nobel ne sont pas forcément intelligents» et de rajouter «vous savez qu’il y a des imbéciles partout». Pour elle, il urge de défendre « l’équilibre entre la liberté d’expression et la responsabilité». Il y va de la dignité humaine. Pour y arriver Mme Heuzé prône une sensibilisation des enseignants et des journalistes.

D’ailleurs, les différents rapports de l’ONU sur le racisme montrent que le phénomène du racisme anti – Noir tend à se banaliser avec une forte prégnance dans les plates formes des partis politiques et de sa légitimation intellectuelle par des intellectuels assez réputés.

Agé de 79 ans, le généticien co-découvreur de la structure de l'ADN avait même affirmé pour lier la performance économique à la couleur de la peau qu’il était "foncièrement pessimiste sur l'avenir de l'Afrique" avec sa savante explication "nos politiques sociales se fondent sur le fait que leur intelligence est la même que la nôtre, alors que toutes les recherches disent que ce n'est pas vraiment le cas".

Pour ce chercheur qu’une journaliste suisse a décrit comme «un vieillard atteint de sénilité», les Noirs ont une forte libido. Leur performance ne serait que sur le plan sexuel ! Et dire qu’on est en plein 21ème siècle !

L’insulte inqualifiable n’avait – il qu’un seul but attirer l’attention du monde entier pour vendre son dernier livre "Evitez les gens ennuyeux" à paraître cette semaine en Grande Bretagne. Y –a- t-il de plus ennuyeux et de dégoûtant que James Watson ?

Par Gorgui W. NDOYE (article publié par Le Matin du Sénégal)