Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Est – ce que la migration est un phénomène d’enrichissement autant au niveau personnel pour les migrants que pour les pays d’origine et d’accueil. Au terme d’une étude riche de  480, l’OIM  avait annoncé le résultat : la migration est un phénomène essentiellement positif et d’enrichissement pour les migrants autant que pour les pays d’accueil que pour les pay s d’origine qui bénéficient des remises de fonds ( c’est à dire l’argent envoyé par les migrants, représentant la somme de 164 milliards de dollars en 2004). Pourtant, c’est un défi quasiment quotidien de positiver le phénomène migratoire.  Avant la tenue du Forum sur la Migration en Belgique quia  regroupé autour du secrétaire général des Nations – Unies Ban Ki Moon, le Premier ministre belge, des ministres de différents pays et beaucoup d’autres personnalités, l’ambassadrice Régine de Clerq s’est confiée à ContinentPremier.


GENEVE-  Qui est invité à cette conférence ?
Le Forum est un segment de haut niveau. Il s’adresse beaucoup plus aux experts de haut niveau qui peuvent répondre librement sur des questions de Migration et Développement avec des résultats concrets dont la mise en œuvre profitera aux populations.

 
L’UE veut promouvoir la migration circulaire. A quoi cela consiste ?
L’Union Européenne pense à promouvoir la migration circulaire. Le Forum va aussi étudier comment développer le projet pilote entre pays en développement et pays développés afin que les cerveaux ne quittent pas mais circulent. C’est à dire voir concrètement comment faire pour que ceux qui viennent puissent temporairement retourner chez eux afin de faire bénéficier leur expérience à leur pays d’origine.


Le plus souvent, on oublie les familles des migrants. Comment pensez – vous les intégrer dans la réflexion ?
Le Forum verra aussi comment donner plus d’options aux familles qui reçoivent les transferts financiers des migrants qui sont très importants ( plus de 300 milliards de dollars par an). Il s’agit de voir comment aider les familles des migrants à faire plus de choses avec l’argent qu’ils reçoivent. Cet argent injecté dans des dépenses ménagères pourrait être aussi économisé pour des investissements plus rentables. Nous essaierons donc de voir comment élargir cette palette pour les migrants et leur famille afin de faciliter l’investissement dans des secteurs productifs.


Ne pensez – vous pas que seule une action politique concertée permettra de positiver la migration ?
Le Forum s’appesantira aussi sur le dialogue politique, c’est à dire de la cohérence des politiques entre pays développés. Les gens partent encore plus que par le passé parce que nos politiques commerciales sont souvent contradictoires avec le potentiel ou le développement des pays du Sud. Là aussi il faut oser le dire et en discuter et un forum informel comme celui convoqué en Belgique se distingue des rencontres où les gens prennent des positions politiques qui seront acceptées dans une résolution sans réel effet sur le terrain. Nous voulons changer les choses.


D’où ce dosage entre les politiques et les experts ?
C’est pourquoi nous avons gardé cette réunion un peu en dehors des Nations - Unies et un peu de dans car si nous sommes uniquement dans le cadre des Nations – Unies nous sommes confrontés le plus souvent à des discours très politisés. Nous espérons que ce discours informel nous permettra d’avancer même sur des questions difficiles.


Propos recueillis par El Hadji Gorgui Wade NDOYE