Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

C’est au Miles Davis Hall, le vendredi 6 juillet prochain, que Claude Nobs, fondateur du Festival de Montreux, a donné rendez-vous aux mélomanes qui redécouvriront, sans nul doute, deux des musiciens sénégalais les plus connus du globe. Deux rois sur une même scène, Isô pour le Folk sénégalais, You pour le Mbalakh. Deux frères qui représenteront le Sénégal sur l’une des scènes les plus prestigieuses du monde de la musique pour réveiller le seigneur Miles Davis et conquérir les cœurs.

Youssou Ndour, devenu également acteur de cinéma comme son aîné Ismaël Lô (Camp de Thiaroye), avec sa majestueuse prestation sur "Amazing Grace", donnera « un spectacle très attendu et certainement un concert d’une grande force émotionnelle » à en croire les organisateurs.

Guidé par le pianiste suisse Moncef Genoud, Youssou est parti sur les traces du jazz et de la mémoire des esclaves, effectuant un long périple de quatre semaines aux Usa et en Europe, pour y rencontrer de nombreux musiciens et arranger un répertoire "jazz" d’une très grande beauté. De retour au Sénégal, Youssou N’Dour et l’ensemble des musiciens donnèrent sur l’île de Gorée, lieu symbolique de la traite des esclaves, un concert intitulé «Retour à Gorée», en mémoire des victimes de l’esclavage. Cette quête musicale et spirituelle, a donné un film, «Retour à Gorée», qui sera sur les écrans suisses cet automne. Ismaël Lô, l’auteur de "Sénégal", habitué du Montreux Jazz, était l’invité l’année dernière de Carlos Santana. Iso, "la force tranquille", est un artiste complet.

Discret et fort généreux, un panafricaniste de la première heure, l’artiste qui a obtenu de nombreuses distinctions pour sa lutte contre le Sida, la promotion des femmes et son apport à la langue française, demeure un grand observateur de la scène politique sénégalaise et africaine. Ismaël Lô est un humaniste qui partage les valeurs de tolérance, du respect et de la fidélité en amitié. Il se refuse, même s’il n’affiche pas ses choix politiques, de cautionner la misère de son peuple. Artiste engagé, l’invité d’Honneur de la Francophonie, le 20 mars dernier, a investi beaucoup d’argent dans l’éducation des enfants de son pays. Son école "Chez Fa", du nom de son épouse Fatou Diallo, est un bijou au cœur de Dakar.

Le tout sur financement propre, sans l’aide de l'État du Sénégal. Ismaël Lô, qui est un grand optimiste panafricaniste, crie partout pour la réalisation des États-Unis d’Afrique, pour combattre les fléaux de notre Continent. Comme Youssou Ndour, il croit que « la solution est en Afrique ». Quand il n’est pas sur scène, Isô Lô enlève sa chemise et se rend aux champs. L’artiste - agriculteur, l’auteur de "Baykat", est aussi un fin peintre. Il a dessiné plusieurs tableaux d’une qualité artistique pure. Ses plus proches amis en savent quelque chose. Espérons qu’enfin, Ismaël exposera ses œuvres au public.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE