Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com



L’Afrique n’est pas malade. L’Afrique n’est pas pauvre. L’Afrique notamment noire est appauvrie. Les citoyens honnêtes sur toutes les latitudes de notre planète devraient se révolter face aux mensonges qui visent à déstabiliser tout un Continent. On essaie d’abord de faire « honte » à l’Africain en lui niant toute Dignité. L’AFRIQUE BERCEAU DE L’HUMANITE, mérite mieux !

« Depuis que le G8 tient ses promesses nous n’avons reçu aucun sou. En plus nous sommes accusés de corrompus » s’est offusqué Abdoulaye Wade, invité d'honneur de la 96ème Conférence du BIT. Pourquoi les dirigeants du Nord se plaisent – ils à mentir au monde ? Ils exploitent l’Afrique et dénigrent ses dirigeants. Les meilleurs du Continent sont victimes de complot Mamadou Dia au Sénégal, s’ils ne sont pas tués comme Lumumba au Zaire, Félix Moumié au Cameroun! Certains intellectuels noirs ne sont pas étrangers à ces forfaits. Ils sont enrôlés dans des Bureaux en Occident pour servir les sales besognes de leurs commanditaires.
Dur dur, d’être président en Afrique !
En occident tous nos chefs d’Etat des plus sérieux aux plus minables sont considérés comme des voleurs et des corrompus. Pourtant c’est en Europe ( Suisse, Londres etc…) et aux Etats – Unis et dans certains pays arabes que l’argent des potentats est gardé s’il n’est pas confisqué en attendant leur mort.

L’Occident annonce avec l’aide de ses médias qu’il aide l’Afrique. LE BINOME AIDE – CREDIT qui n’a jamais développé un pays. Une manière d’endormir les citoyens du Nord qui sont pour la majorité révoltée par l’arrogance, l’inconscience et l’indifférence de leur leader face à la misère qui décime des populations entières dans un monde prospère.
Abdoulaye Wade a soutenu aà Genève que : « Moi je leur dis de garder l’argent et si j’ai besoin d’écoles qu’ils viennent avec leurs entreprises les construire ». Trop simple et trop juste certainement pour attirer les faiseurs de promesses qui vivent sur le dos de la misère du monde. Le chef de l’Etat sénégalais le dit haut : « L’AFRIQUE N’EST PAS MALADE. »
Le Sénégalais de s’écrier : « Nous n’en pouvons plus qu’on nous impose au G8 de discuter quand il s’agit de l’Afrique de restreindre notre programme au Sida, à la tuberculose et au paludisme ». Depuis que le G8, tient ses promesses nous n’avons reçu aucun sou. En Allemagne, nous leur avions demandé au moins de respecter les engagements pris en lieu et place de faire de nouvelles déclarations. Abdoulaye Wade a déclaré que les engagements pris par la France et l’Allemagne étaient faibles et de poursuivre «j’ai demandé à Sarkozy de pousser l’Union Européenne à tenir ses promesses faites dans le cadre du G8. » Il a annoncé par ailleurs que le Président français Nicolas Sarkozy partageait sa conviction. Ce dernier lui a dit qu’il était contre le « pessimisme » ambiant sur l’Afrique.
Revendiquant son statut d’homme libre, Me Wade a lancé « S’il y a des malades en Afrique, notre Continent n’est pas malade. Il nous faudra parler d’autres choses comme le développement humain la lutte contre la pauvreté, l’égalité des sexes etc… ».
Sur l’émigration clandestine, Me Wade a affirmé avec force que ce « fléau doit interpeller nos consciences ». Pourtant, tient – il à souligner à l’endroit des Etats africains producteurs de pétrole ou plus riches, « les pauvres iront là où il y aura la richesse. Les barrières électriques n’y feront rien ni les mitrailleuses.» Il urge dès lors de construire les Etats – Unis d’Afrique.
Par El Hadji Gorgui Wade Ndoye