Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Par Dr. Pierrette Herzberger-Fofan, Conseillère Municipale Erlangen,
Drherzbergerfofana@hotmail.com

ERLANGEN- (Allemagne) - C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Sembène  Ousmane à son domicile de Dakar, dans la nuit du samedi à dimanche, à la suite d'une longue maladie.

Il a été inhumé lundi 11 juin 2007 à 15H, au cimetière musulman de Yoff, non loin de sa maison. Les vagues de Yoff qui viennent déferler tous les soirs devant sa demeure berceront son repos éternel.

Avec Sembène Ousmane, l'homme à la pipe légendaire, c'est l’un des grands écrivains - cinéastes de notre ère contemporaine qui rejoint les pionniers des Belles Lettres Africaines au royaume des ombres.

Avocat de la cause féminine et de la justice sociale, il fut le premier écrivain Africain «féministe», connu pour ses sympathies envers les femmes, ces héroïnes au quotidien, comme il affectionnait à les nommer.  Il leur  a consacré plusieurs romans et films entre autres :

« Vehi-Ciosane ou blanche Genèse », «La Noire de…», «Xala», «Les Bouts de Bois de Dieu », et  les films « Faat Kiné» et «Molaad

Dans toutes ses œuvres littéraires ou cinématographiques, il dénonce l'injustice sociale faite aux couches les plus démunies et les plus fragiles de la société: les femmes, les gagne-petit, les travailleurs, les tirailleurs, les peuples privés de liberté ou sous domination étrangère.  Il campe des héros et des héroïnes littéraires qui ont valeur de modèles. Il a illustré par des exemples concrets - «Faat Kiné» ou  «Moolade»- que l'héritage culturel est loin d'être un frein au développement harmonieux de l'être humain, bien au contraire, il  peut être mis au service de la promotion féminine, de l'épanouissement individuel et de la justice sociale. C'est dans ce sens qu’il nous disait, lors d’un entretien,  qu'il était, en fait,  «un forgeron de caractères».

Notre dernière rencontre a eu lieu à Düsseldorf, alors qu'il venait présenter son film «Faat Kiné». De toute l'Allemagne, la jeunesse Africaine s'était ruée vers la capitale de la mode pour voir et entendre l’une des icônes de la littérature, le précurseur du cinéma africain, en un mot un monument du septième art.

Avant son départ, le cinéaste Sembène Ousmane a légué son testament aux   membres de l'association sénégalaise, qui l'avaient invité à dîner, en tenant un petit discours sur le rôle des époux au sein du foyer.  Il a réitéré ses thèses et a enjoint les hommes présents à respecter leurs femmes, à les soutenir, á les écouter et à les aimer de tout leur cœur. Ses conseils judicieux prononcés dans la langue maternelle de la plupart des participants ont certainement eu un écho positif. Ils ont ainsi trouvé en l’écrivain un grand frère et un père qui, durant quelques instants, a  recréé l’Afrique en terre germanique.

Nous nous inclinons très respectueusement devant la mémoire d'un digne Fils du continent, l'Aîné des Anciens.

Nous présentons nos sincères condoléances à ses parents et à sa famille éplorée.

Nous pleurons la perte d'un grand écrivain engagé, doublé d'un brillant cinéaste, qui a aimé l'Afrique de toutes ses fibres.

Sa disparition est une grande perte pour les Lettres et le Septième Art.

Nous joignons nos prières à celles de tous ceux et celles qui l’ont connu et aimé.

En communion avec le monde culturel, sa famille élargie, nous  prions le Tout
Puissant qu'il l'accueille parmi ses élus!

Que la terre de Yoff  lui soit légère!                                    

Pierrette Herzberger-Fofana « Sembène Ousmane, Forgeron de caractères ». Un entretien avec le Romancier et Cinéaste Sénégalais. in: Komparatistische Hefte. Schwerpunkt Afrika. Heft 8,. Focus Afrique en vue. Université de Bayreuth. 1983. No.8,  p.53-64.
Pierrette Herzberger-Fofana.,L'Allemagne à l'heure de l'Afrique :«Faat Kiné», le  film de Sembène Ousmane in www.afrology. Com.
Sembène Ousmane signe  «l’Aîné des Anciens»  dans sa dédicace du film  « Mooladé»