Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

G.W.Ndoye avec le Roi Pelé
Photo : François Métral, Le Dauphiné Libéré 

GENEVE – le 09 février 2007- Le Roi Pelé était ce vendredi à Genève pour lancer son projet de « Campus Pelé». Une initiative d’engagement d’entreprise qui a pour objectif l’investissement dans la formation professionnelle de joueurs de football. Le Campus Pelé sera construit à Jundiai, sur un terrain cédé par la Fondation Antônio Antonieta Cintra Gordinho qui accorde une assistance sociale et une éducation aux joueurs liés au Projet et à leur famille.  

Pelé qui s’exprimait en anglais nous a confié dans un entretien exclusif « qu’il réserve sa retraite à la formation des enfants ». Le Brésilien le mieux connu au monde, a déclaré « qu’il est un fan de Makelelé ». Par ailleurs Edson Arantes do Nascimento dit Pelé demande aux Africains de manager leur potentiel footbalistique au niveau local. Pour lui « les managers ne s’occupent que des footballeurs de haut niveau» avant d’asséner sa vérité : «  L’Europe doit beaucoup au football africain ». 

M. Pelé, quel regard portez – vous sur le football africain ?

" Je respecte beaucoup le football africain. Je suis aussi son évolution et son développement. On voit beaucoup de professionnels africains dans les championnats en Europe. Je peux vous dire que l’ Afrique a beaucoup fait pour le football en Europe. Nous connaissons le potentiel énorme du football africain»

Pouvez – vous me citer  des joueurs du Continent ?

«  Drogba, Kanoe, Makélélé. Je voulais vous dire que je suis un fan de Makélélé. Il y a aussi Eto’O etc... » 

Pourquoi l’Afrique n’émerge pas malgré son potentiel footbalistique ?

« Je pense qu’il faut organiser le secteur du football africain au niveau local. Beaucoup de managers ne s’occupent que des footballeurs de haut niveau alors que le travail doit se faire au niveau de la base. C’est aussi vrai pour le football brésilien. Nous devons tous ensemble travailler pour aider les footballeurs des pays sous développés».

Est -ce- la raison pour laquelle vous vous engagez pour le « Campus Pelé ».

«  Ma retraite je l’ai dédiée aux enfants. Et c’est ce que je suis en train de faire. La mise en œuvre du Campus Pelé est sur le point de devenir le centre de référence au Brésil et à l’étranger. Il comprendra, comme vous le savez déjà une banque de données moderne des thèmes relatifs au football et des équipements de technologie avancée indispensable à la préparation professionnelle des joueurs, ainsi qu’aux compétences du personnel technique spécialisé dans la formation de jeunes joueurs»

Propos recueillis par El Hadji Gorgui Wade NDOYE