Ont collaboré à ce numéro

 CIO-Lausanne
 Fondation Merieux
 GHI
 Handicap Internation
 M. Adama DIENG
 M. Al Amine KEBE
 M. Jean P LACROIX
 M. Mankeur Ndiaye
 M. Zak Alfa Jallow
 Min., Alioune SARR
 OMS
 ONU
 Pdt MACKY SALL
 UEMOA
 UNISDIR

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Ambassadeur de Handicap International : Neymar Jr. n’exclut pas de visiter le Sénégal

Publié le, 17 octobre 2017 par M. EL HADJI GORGUI WADE NDOYE

Le footballeur brésilien Neymar Jr est, depuis avant-hier 15 août le nouvel ambassadeur international de l’Ong Handicap International. A travers ce partenariat, Neymar Jr met son immense popularité au service d’une cause: celui des plus vulnérables dans le monde.

Mardi 15 août à 15h00, place des Nations à Genève, le footballeur est monté en haut du monument Broken Chair (Chaise cassée) érigée il y a 20 ans par Handicap International devant le siège des Nations Unies à Genève pour appeler à l’interdiction des mines antipersonnels dont le fléau existe aussi en Casamance. Concernant une probable visite en Afrique, notamment au Sénégal, au vu de la présence des mines anti-personnels en Casamance, Neymar a répondu au « Soleil » de Dakar: « pourquoi pas », tout en révélant qu’il a été déjà en Afrique avec sa famille et qu’il a joué en Afrique dans différents lieux. Il fera cette ode à l’humanisme africain : «  J’y ai senti le bonheur de vivre. Les gens nous ont accueillis avec le sourire. Les gens sont heureux malgré toutes les difficultés qui existent aussi comme la pauvreté, mais ils essaient de s’entraider pas nécessairement avec de l’argent ou en donnant une maison, mais simplement en tenant quelqu’un dans les bras pour lui donner de l’affection. Embrasser quelqu’un c’est plus que de lui donner des millions ».

 


Le phénomène du racisme n’est pas nouveau dans le sport. Neymar dit que le « racisme existe dans le sport cependant, admet-il, les choses changent petit à petit car les manifestations de racistes diminuent. Après ces remarques, le joueur du PSG d’affirmer avec force : « Nous sommes tous pareils qu’importe la couleur des uns et des autres. Pour Dieu, nous sommes tous ses enfants quelle que soit notre couleur». Le Brésilien donne l’exemple de sa famille : « J’ai des amis blancs, noirs, mon papa est noir, ma maman est blanche et je les aime tous de la même manière. Mon fils est blanc et je l’aime aussi ». La star internationale appuie son idée: « J’ai des amis partout et de toutes les couleurs. Le monde change si on fait passer de bons messages et que les parents assument leur responsabilité, il y aura moins de racisme », suggère-t-il, avant de renforcer sa thèse : «  Dieu nous a faits de toutes les couleurs pour que nous soyons divers ». Neymar qui n’avait aucun papier posa sa voix de manière doctorale : « Mais l’amour, il n y en a qu’un » au-delà de la diversité des êtres. Michael Moller, directeur général de l’Onu convaincu de l’importance d’avoir des ambassadeurs pour les organisations internationales du fait de l’impact positif de leur discours sur les populations, apprécie les propos de Neymar à propos des enfants : « Soyez heureux, a-t-il martelé, profitez de la vie, aimez vos parents, vos amis et vos enfants quand vous en aurez et profitez de la vie d’autant qu’on a qu’une vie à vivre sur terre ». Reprenant l’exemple sur sa vie, l’ancien sociétaire de Barcelone confia : « J’ai eu une très belle jeunesse pourtant nous n’avions pas beaucoup d’argent, parfois nous ne mangions pas à notre faim mais j’ai été heureux car mes parents étaient là. Cherchez à être heureux dans le sport, dans les études, souriez et profitez encore de la vie, on en a qu’une».

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye